Partager

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

telephone 06 09 85 21 86

buttontransp5

france bleu besancon logoSuite au suicide d'un facteur de Pontarlier mettant en avant dans une lettre la responsabilité de son employeur, Sébastien HOF, psychologue du travail à Besançon a été interviewé en direct par Dimitri Humbert, journaliste de France Bleu Besançon, sur la thématique de la souffrance au travail ce vendredi 26 août 2016 matin.

Pour écouter cette interview, merci de télécharger l'interview de Sébastien HOF, psychologue du travail sur France Bleu Besançon le 26 août 2016 à 8h10.

Bonne écoute.

Thousands of people took to the streets of France on Thursday to protest the government's latest efforts to push through a much-contested labor bill that, in an attempt to bolster economic growth, may make it easier to hire and fire workers. But the bill also happens to contain a measure that, on its own, would likely be very popular: Among a host of other reforms, it encourages people to ignore work emails after office hours.

rmcLa radio RMC m'a sorti de mes vacances le temps d'une interview sur le thème du travail estivale et des conditions de réalisation de celui-ci.
Après une interview de dix minutes, Anais Bouitcha, journaliste à RMC, a effectué le montage suivant qui est passé sur RMC le mercredi 5 août 2015 durant les informations de 18h.

Pour écouter cette interview, merci de télécharger l'interview de Sébastien HOF sur RMC le 5 août à 18h.

Bonne écoute.

etre handicap informationDans le cadre de l'article concernant l'accompagnement psychologique des personnes handicapées psychiques au sein des entreprises, j'ai été interviewé par Laetitia Delhon concernant le rôle et l'accompagnement d'un psychologue du travail :

TROIS QUESTIONS À…

Sébastien Hof Psychologue du travail à Besançon

La présence d’un psychologue au sein d’une entreprise constitue-t-elle une forme de soupape pour le salarié ? L’intérêt de ce type de démarche est de lui permettre de prendre du recul par rapport à son environnement professionnel. Il s’agit de lui donner des clés d’interprétation de ce qu’il entend et perçoit de l’organisation : des petites phrases, des attitudes qui créent une incompréhension mutuelle entre l’entreprise et lui. Le psychologue l’aidera à ne pas prendre cela pour argent comptant. C’est presque un rôle de traducteur.

Pouvez-vous influer sur l’organisation du travail ? Ce n’est pas si simple, car nous travaillons sous le sceau de la confidentialité. Il faut absolument la garantir pour que le salarié s’exprime en étant en confiance. Mais nous pouvons faire part de certaines remarques en CHSCT, quand le collectif est suffisamment important pour que les situations individuelles puissent être entendues mais non identifiées. Car toutes les améliorations qui seront mises en œuvre pour les personnes en situation de handicap psychique seront bénéfiques à tous les salariés.

Votre rôle consiste-t-il aussi à rendre le salarié acteur de son maintien ? Oui, c’est d’ailleurs pour cela que la confiance entre le psychologue et lui doit être totale. Chacun a sa part dans l’action. Si l’entreprise n’est pas responsable du handicap du salarié, elle a des obligations concernant la santé au travail et le bien-être de ses collaborateurs. Ceux qui sont en situation de handicap psychique ont la possibilité d’agir pour leur équilibre au travail, en s’appuyant sur les outils mis à leur disposition pour s’exprimer et prendre du recul.

En surfant, je découvre que mes paroles ou mes interviews ont été repris sur plusieurs sites (MAJ le 09/02/2016) :

La grande période de vacances bat son plein. Quels besoins avons-nous de prendre des congés ? Un sociologue du travail et deux psychologues ont répondu à nos questions sur le sujet.

Les vacances, un passage obligé pour mieux travailler
Pour Sébastien Hof, psychologue du travail et chargé d’enseignement à l’université de Besançon la question ne se pose même pas. «Bien évidemment les vacances ont un impact sur la vie professionnelle ou la productivité. Un salarié reposé et détendu sera bien plus efficace qu’un salarié fatigué», assure-t-il. Une vision que confirme Claire Di Bartolomeo, psychologue du travail en exercice: «Je constate dans ma patientèle entre autres, que les personnes prennent au moins 10 jours, et que ce qui semble satisfaire le plus grand nombre c’est d’avoir 3 semaines d’affilée».
En dehors du repos nécessaire que procurent les vacances, celles-ci sont également l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences. «Les vacances permettent aussi de travailler car durant ce laps de temps, énormément d’activités pourront favoriser le développement de l’intelligence au travail par l’assimilation de nouvelles connaissances, compétences ou autres savoir-faire. Ce temps de repos favorise souvent la créativité et l’imagination des salariés qui sont nécessaires à la réalisation du travail», assure Sébastien Hof.

Les Français bien loties au niveau des congés payés
Avec 5 semaines en moyenne de congés payés (contre 25 jours aux États-Unis et 20 jours en Chine ou au Japon sans compter il est vrai les jours fériés), les Français sont parmi les mieux lotis au monde en durée de congés payés. Un phénomène largement institutionnalisé selon Pierre-Michel Menger, sociologue du travail et professeur au Collège de France:«l’introduction de la réduction du temps de travail a créé deux effets: une dilution de la notion de vacances dans le monde de l’entreprise d’abord. Les plages de temps sont désormais aménageables grâce à une gestion efficace des RTT, des ponts et des congés».
A cette flexibilité s’ajoutent aussi des vacances plus nombreuses. «En France où la régulation collective nationale du travail est très élevée, la part occupée par les vacances est devenue très importante et les congés payés sont à eux-seuls, un élément de rémunération du salarié», explique Pierre-Michel Menger.

Lire la suite sur le site du Figéro Économie : « Déconnecter pendant ses vacances, un enjeu de santé »

Billet original sur Souffrance et Travail - Marie PEZE

Cabinet Sébastien HOF

sebastien hof

Psychothérapie et Psychologie du Travail

48B, avenue Georges Clemenceau
25000 BESANCON

telephone Tel. 06 09 85 21 86

mail Contact Mail

Témoignages

Copyright © 2018 - Cabinet de Psychothérapie et de Psychologie du Travail Sébastien HOF - Tous droits réservés
Une Création - Mediacom Studio

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !